Nouvelles connaissances sur le jeune enfant et pratiques professionnelles

Objectifs :

 

- Réactualiser ses connaissances sur le développement du jeune enfant, en articulant les théories classiques avec les apports récents de la recherche en neurosciences.

 

- Penser les pratiques pédagogiques à la lumière des connaissances actuelles

 

Contenu :

 

- 1) neurosciences et émotions chez le jeune enfant : la connaissance du fonctionnement cérébral (Gueguen) a mis en évidence l’immaturité du tout petit dans le contrôle de ses émotions, ainsi que l’effet délétère du stress dans le développement du cerveau. Par ailleurs, la mise en évidence des neurones miroirs (Rizzolati) apportent un nouvel éclairage sur la genèse de l’empathie. Ces découvertes ont un impact sur la qualité de la relation que l’enfant doit vivre avec l’adulte, en particulier au sein d’une collectivité.

 

- 2) neurosciences et développement cognitif du jeune enfant : les recherches actuelles décrivent un bébé statisticien (Dehaene), qui doit également être capable d’inhiber certaines de ses actions (Houdé). Après les recherches sur les compétences précoces, ces découvertes questionnent les théories plus classiques de Piaget, Wallon… Nous verrons comment il est possible de les articuler afin de donner sens aux pratiques pédagogiques, voire de les modifier.